Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2016

JULLIAN Raoul (21/02/1879-01/07/1916)

RAOUL, JULLIANOrigine familiale

Raoul Marcelin JULLIAN est né à Paris (12è) le 21 février 1879. Il est l'aîné des 4 enfants de Marcelin Frederic JULLIAN et de Marie VIOLS. Après lui, naitront Jeanne Marceline (1881-1969), Charles Maurice (1885) et Marguerite Juliette (1894-1897).

Le couple JULLIAN-VIOLS s'est installé à Paris où Marcelin est conducteur d'autobus et Marie couturière. Joseph VIOLS, le frère de Marie, est cocher à Paris. Vers 1908, ils redescendront à Villeneuve où Marcelin s'occupera de sa propriété viticole, tandis que Marie VIOLS sera épicière.

Lorsqu'il effectue son service militaire, en 1899, Raoul Marcellin est dit cultivateur.

Carrière militaireJULLIAN,RAOUL

Il est incorporé au 2ème régiment du génie jusqu'en 1903, dans une compagnie en activité à Alger. Dès lors, Raoul embrasse une carrière militaire, renouvelant son engagement jusquau déclenchement de la Grande Guerre.

Au terme de ses 3 ans d'obligations militaires, il signe un contrat de 2 ans. Durant cette période, il participe à la campagne d'Alger qui durera jusqu'en 1908. Brigadier le 7 juin 1902, il devient Maréchal des logis le 26 mai 1903, puis il est nommé sergent le 25 février 1904 avant de signer un nouveau contrat de 3 ans en janvier 1905. Il est alors rattaché à la sous-intendance militaire d'Alger.

En octobre 1908, il prolonge son engagement de 5 ans et devient sergent-fourrier en février 1909. Il quitte Alger le 7 janvier 1908 pour Casablanca où se déroulent de graves évènements jusqu'en octobre 1908.

Malgré son éloignement, il reste contamment en contact avec sa famille de Villeneuve avec qui il échange une correspondance importante. Il écrit à ses parents le 7 janvier 1907, leur annonçant son départ imminent pour Casablanca.

En juillet 1911, il revient temporairement sur le continent européen et débarque à Port-Vendres. Il est fait sergent-Major en juillet 1912. Il signe de nouveau en novembre 1913 pour 2 ans, et est promu adjudant le 25 mai 1914.

Le 26 août 1914, il quitte Oujda (Maroc) avec sa compagnie pour rejoindre les fronts du Nord de la France.

Circonstance du décès

Nommé sous-lieutenant le 3 septembre 1915, il est affecté au 4ème régiment du génie le 17 septembre.

Il disparaît le 1er jullet 1916 devant Amiens(81), durant la bataille de la Somme. Il est inhumé à 50 m du moulin de Faucancourt, fosse 17. Son décès ne sera transmis à la mairie de Villeneuve que 2 ans après, suite à la décision du tribunal.

Citation pour la médaille militaire:

Chargé d'une mission technique et commandant une section du génie exposée aux tirs de l'artillerie ennemie, a su la maintenir dans le calme. Ayant été blessé à la main gauche par un éclat d'obus, n'est allé se faire panser qu'après avoir accomplit sa mission. A par la suite, complètement exécuté le travail technique dont il avait été en outre chargé.

Famille et descendance

Raoul est resté célibataire.

Sa soeur Jeanne Marceline se marie avec Georges Camille JAUJOU et leur descendance habite toujours à Villeneuve.

Son frère Charles Maurice se marie avec Marie Jeanne ROUSTAN de Villeneuve et leur descendance reste autour de Montpellier.

Merci à Yves BERTRAND et Jean JAUJOU pour les renseignements et documents sur ce soldat.